Le débarquement des poulets…

Aéroport Roissy 20 janvierDSCF1019
le 21/01/13
Il est 10h, on s’est offert une belle grasse mat’. Seb est toujours couché et moi je suis réveillée depuis 9h30, en me levant j’ai eu un vieux reflex, ouvrir les rideaux pour faire rentrer le jour, quelle erreur, il faisait encore nuit noir. (smirk)
Quelle histoire notre voyage d’hier. Le train pas de souci on a dormi comme des loutres au milieu de 2 vielles parisiennes. Arrivée à l’aéroport ( oui le truc pratique c’est que le train rentre quasiment dans l’aéroport) la tempête, du vent, de la neige, l’angoisse est montée d’un étage, pour Seb tout était tout à fait normal, je me suis dit que la journée allait être lonnnnnngue!
Pas loupé une attente interminable dans le sas d’embarquement à regarder les déneigeuses valser sur le tarmac. Je vous cache pas que j’était pas rassurée du tout. Ensuite vint l’embarquement et la rebelote .. Attente interminable…. On a attendu 3h ( et ce n’est pas une façon de parler) dans l’avion sans trop savoir pourquoi ( Seb n’a rien trouvé de mieux à faire que de regarder un film sur des marins islandais perdu en mer tentant de rejoindre leur île à la nage ….) finalement, et non pas par inquiétude, c’est vraiment pas mon genre, j’ai fini par demander à la gentille hôtesse de l’air, si on allait tous mourir ou bien s’il y avait un problème quelconque. Et en fait on faisait la queue depuis tout ce temps pour aller se faire dégeler la carrosserie, en fait c’est la procédure par ces temps de tempête de neige pour éviter que l’avion ne se crache au décollage, du coup j’était tout de suite plus disposée à la patience. On a finalement décollé et le vol s’est relativement bien passé compte tenu des conditions météo. On a atterri à Keflavik une ville portuaire à 50 min de Reykjavik. Une fois nos valises récupérées en parfait état les billets pour la navette achetés, on s’arnache, manteau, bonnet, écharpe, … Et enfin on sort….. …… ……. Il fait plus chaud qu’en France ….. La chute…..
Mais un vent à décoiffer un crépu! Et une odeur de mer à vous faire sortir des crevettes par les narines! Mais j’ai senti mes poumons se régénérer instantanément.
Bref on arrive enfin à l’hôtel en passant par le centre ville, ça à l’air vraiment beau, tout à fait différent de tout ce que l’on connait, mais il y a une atmosphère vraiment agréable. Donc programme de la journée découverte de la ville et voir si la première impression est confirmée.
Ah oui et hier soir on a mangé dans un resto à burger avec une super déco, j’ai pris un burger avec des coquillettes dedans, si si, véridique!
Y sont fous ces islandais !!!!
Publicités